jeudi 10 février 2022

Pigments à moindres frais

Vous savez très probablement ce que sont les pigments, je vous ne ferai donc pas une introduction résumant toute l'histoire technique de la création des peintures depuis les hommes des cavernes jusqu'à vos petits pots de horror pink.

Par contre, si vous en cherchez pour vos weatherings, sachez que vous trouverez des batonnets de pastels sec, chez Action pour un peu moin de 2eu les 24 couleurs. Mais ne vous y trompez pas! La boîte indique "pastels tendres", autre nom du pastel sec.


Oui mais Olivier, c'est quoi cette histoire, c'est pas en poudre!?
Mais quelle sagacité, c'est tout à fait exacte! 

Un petit cutter pour gratter le bâtonnet et hop c'est en poudre. directement sur la surface de votre choix ou dans un mélangeur, il faudra passer un petit coup de pinceau pour fixer la couleur sur la surface.






Petit truc: un coup de laque pour cheveux en spray sur la surface à décorer pour faire instantanément coller les pigments.

 

Le pigment vient se coincer dans les creux (ici du jaune, à droite) et recolore la surface.

En haut à droite, j'ai débouché la couleur avec du pigment clair (comparé à en bas à droite ou gauche)

ça doit faire 2 mois que je cherche le temps ou l'énergie de faire ceci sur des décors, et comme les grands esprits se rencontrent, voici une petite vidéo qui vient de sortir cette semaine et qui démontre également cette astuce.





mercredi 2 février 2022

Pour une chance de gagner

 

 L'autre jour je passe par hasard sur le twitch de French wargame studio pendant un live peinture, et une question me vient: 

"Hello! Petite question; je sais que fws est plutôt orienté compétitif, est-ce que vous pourriez conseiller une chaîne plutôt orienté narrative? Merci!"

ça n'est peut-être pas encore claire pour vous, mais effectivement je suis plutôt un joueur motivé par l'aspect narratif.

French wargame studio est connu pour ses vidéo analyse de codex et sa très bonne entente avec le milieux compétitif, au moins via son suivi des tournois internationaux. On a pu également le remarquer à l'époque où AoS à intégré les jeux suivi activement par la chaîne, lorsque le jeu est arrivé à sa V2 et que le milieu compétitif estimait mûr pour l'exploiter.

Personnellement ce contenu, de qualité je ne dis pas, ne me passionne pas. Pourtant je comprends parfaitement la motivation des joueurs qui abordent le jeu de cette manière. J'apprécie même le travail de la chaîne dans ce sens; au delà de la lisibilité impeccable de leur partie en vidéo, être les premiers sur les analyses de codex avec les meilleurs analystes, créer un star-sytème en suivant les "progamers", de l'événementiel avec le suivi live des tournois importants... 

Pour autant l'animateur de fws était invité par planète wargame, chaîne ouvertement orientée narrative, et discutaient amicalement entre eux, du coup je m'attendait au moins à cette chaine comme réponse. 

Pourtant j'ai été surpris; 

"Je ne dirais pas qu'on est une chaîne compétitive, je dirais plutôt qu'on essaye de donner tous les outils pour que chacun ai sa chance de gagner"

Je ne m'attendais pas à cette réponse langue de bois, je pensais pas aborder un sujet sensible et très honnêtement je suis un peu embêté d'avoir poussé cette réponse qui ne fait probablement plaisir à personne. 

"Que chacun ai sa chance de gagner"

Je sais que twitch n'est pas le meilleur endroit pour faire des réponses complexes, encore moins en peignant, et je ne cherche absolument pas à tacler l'animateur avec sa réponse.
Ce point de vue pour autant, impliquerait que jouer aurait pour seul but, aurait comme seul intérêt, le fait de gagner. Et non seulement le jeu ne donne pas cette chance à tout le monde, mais en plus, dans un esprit très méritrocratique, il faut travailler pour y parvenir.

Personnellement je m'en tape de gagner. C'est le dernier de mes soucis. Je suis super bon perdant. Et même, je vois les jeux narratifs comme des jeux où la compétition n'est pas le plus gros enjeux. La motivation narrative est ailleurs.
L'intérêt narratif premier est que le jeu développe son histoire et son univers. Que les interactions soient des moteurs du narratif.

Le prix d'une arme est le reflet de la rareté de sa technologie, de la rareté des techniciens capables de les monter, de la rareté de pouvoir s'en procurer plus ou moins loin dans l'univers, au matériaux plus ou moins enfouis dans les entrailles de planètes hostiles. 

Ça n'est pas une variable dans un calcul statistique.

Dans le manuel du maître de jeu de donjons et dragons 5, juste après l'introduction, page 6, il y a une description des différentes motivation des joueurs pour guider les maîtres de jeu dans la conception et l'animation de leur partie. Ces profils de joueurs compétitifs (ou tactique) et narratifs, sont clairement décris. 

En cherchant plus loin sur ce sujet, vous trouverez différents modèles théoriques (certain provenant du milieu universitaire) pour dresser des portraits de joueurs différents : le gamer motivation model, le bartle taxonomy of player... Tous ces modèles ont leur propre manière de traiter le sujet mais disent tous plus ou moins la même chose avec plus ou moins de détails.

Il y beaucoup de choses à dire sur ce modèle mais celui de bartle à l'avantage d'être facilement récapitulé:


Les killers: les joueurs motivés par la compétition entre les joueurs.

Les achievers: les joueurs motivé par les collections de ce que le monde offre.

Les socializes; les joueurs motivés par les interactions sociales.

Les explorers; les joueurs motivés par l'exploration du monde et de son histoire.


 Le règne des pinailleurs

Pour une raison qui m'échappe (et je ne pense pas qu'il soit très utile d'en chercher une raison) le côté compétitif à pris le pas sur les règles actuelles: pour 4 pages de la 1er version d'AoS, on a maintenant 40 pages boursoufflées de détails techniques pour s'assurer de la clarté parfaite des situations de jeu. Pour des règles farfelues et parfaitement rigolotes de la 1er version d'AoS (le joueur empire avec la plus grande moustache ) on a maintenant un corpus austère et d'un sérieux qui ravirait des juristes spécialisés dans le droit d'auteur numérique international.
Non, le mode de jeu narratif présent depuis laV1 n'a jamais trouvé son public et aujourd'hui malgré sa structure plus technique, elle ne convainc pas plus qu'avant et je crois même que les règles plus strictes agirons comme des repoussoirs pour des joueurs plus créatifs.

Mais ce mode de jeu semble sous plébiscité, sous représenté dans les médias amateurs et professionnels. Est-ce le problème de l’œuf ou la poule? Est-ce parce que GW ne pousse pas assez cet aspect? (on pourrait croire le contraire avec la V1 d'AoS qui n'avait simplement aucun point d'armée)? Ou est-ce les joueurs qui préfèrent simplement cet aspect à l'autre?

Est-ce que LA MASSE de joueurs est MAJORITAIREMENT pinailleuse? Et a-t-elle besoin de ce cadre parfaitement restrictif  pour éviter toute discussion?

Pourquoi sinon arriver dès la 3em édition à un corpus si stricte? Pourquoi imposer à tous les joueurs, narrativistes, collectionneurs, sociaux, des règles qui contenteront essentiellement des pinailleurs et des compétitistes?

Encore une fois cette question ne cherche pas de réponse ici, simplement constate.


Rêver à nouveau

Lors de la V3 de warhammer 40K, il y a eu deux campagnes internationales; Armageddon et l’œil de la terreur. Deux campagnes qui rassemblaient les joueurs pour décider de la direction narrative du jeu. Connaissant moins Battle je ne pourrais donner de chiffre, mais je sais que plusieurs campagnes du même type ont eu lieux. Si je cite la v3 de 40K ça n'est pas par hasard: version décriée par les vétérans de la V2 car considérée comme simpliste, et décriée par les joueurs plus tardifs car considérée comme trop peu équilibrée, cette version avait pour elle d'être accessible à tous et gardait cette ambiance narrative que la V2 poussait dans ces nombreuses règles situationnelles. Ces évènement étaient certes l'occasion de vendre du papier avec des codex presque exclusivement dédiés à du contenu narratif; que ça soit des nouvelles, des règles dédiés, du modélisme thématique... Mais surtout l'occasion de rassembler les joueurs en communautés actives.

Mais retournons encore plus loin en arrière ; la v1 de warhammer 40k est un mélange bizarre de jeu de figurines et de jeu de rôle; on créé sa bande avec ce qu'on a sous la main, et malgré qu'il soit possible de calulé un équilibre entre les force, rien ne poussait les joueurs dans ce sens et même les figurines cartonnées à la fin du livre donnent le même nombre d'ork et de space marines pour le scénario d'introduction du livre.
Et après ce scénario, c'est la fête à la table aléatoire; presque toutes les étapes sont aléatoires, des motivations des joueurs aux équipements qui composent les personnages. Ou au contraire tout est maitrisé par le maitre du jeu qui s'occupe de créer une histoire et de son bon déroulement.
cela serait anecdotique si le jeu n'avait pas été aussi populaire. Populaire au point que les articles white dwarf ont considérablement pullulé et 'il a été nécessaire de les rassembler dans un premier "chapter approved".

Aujourd'hui ,warcry en tête et blackstone fortress en suivant, ces jeux parviennent à créer des ambiances narratives et des règles qui conviendront aux joueurs plus pinailleurs qui auront malgré-tout trouvé une place dans le groupe de joueurs à la cool des nativistes. Necromunda dans le côté le plus extrême du spectre regorge de règles situationnelles (très 40KV1-2 dans l'esprit) parfaites pour des retournements de situations loufoques.

Cet angle peu populaire actuellement est pourtant parfait pour twitch ou youtube. Les campagnes sont des séries toutes cuites, le grâle des twitcheurs/youtubeurs pour engager des viewers sur le long terme.
Une histoire à suivre, durant laquelle on s'attache aux joueurs et à la vie de leurs personnages.
Pas besoin de beaucoup d'effets: raconter une histoire c'est avant tout par l'oral et l'imagination que ça passe. Et pour rendre des histoires palpitantes; prenez des risques, faites fonctionner les mécaniques aléatoire à fond, poussez les situations loufoques à leur paroxysme..

Les joueurs qui ont participé à des campagnes narratives vous le diront; même sur 3 parties, voir son petit groupe évoluer ou s'écraser lamentablement est une expérience jouissive... On joue moins avec des règles qu'avec les aléas de la vie. Une vie caricaturale certes, mais une vie d'émotions et de rêves.




Enfin bref,
comme on dit, bon jeu 👌

lundi 31 janvier 2022

Toiles

En mars 2020 j'avais commencé 3 toiles pouvant servir de terrain de jeu. L'idée étant de faire des éléments de décoration qui pouvait également servir pour du wargame.

On va pas se mentir, les éléments de wargame sont généralement pas de super beaux objets de décoration, à moins bien sûr qu'on appércie exposer des dragons sur les cheminées.

C'était avec une certaine appréhension que j'ai fini par montrer mon projet, et j'ai eu le plaisir de n'avoir que des réactions positives.

Ainsi "Toile 2", entièrement noire, se retrouve maintenant dans le salon d'un couple d'amis qui n'ont jamais touché une figurine de leur vie.


 

"Toile 3" quand à elle est restée blanche, et dans le grenier de mon ex.

 

Enfin je voulais revenir sur "Toile 1" pour tenter la couleur.


Mise en situation avec du matériel de jeu toujours en cours de réalisation

 







vendredi 16 juillet 2021

Warhammer 40k 3rd edition Battle Scribe list builder

The 3rd edition....





I started my wargaming journey with the 2nd edition of warhammer 40k and Necromunda. But I also had some good memories of the 3rd edition.

For some people the 3rd ed is the worst: it's too simple, unbalanced and very poor in fluff.

For others, it's one of the coolest, most fun and most simple to dive into whitout being intimidated with the huuuuuge 40k fluff.

So you want to build an army for 3rd ed, but are bored to flip thru the codexes and "chapter approved" articles from white dwarf?
Here is an incredible project to get back to 1999 with modern tools!

Battlescribe

Battlescribe is an app that help you to build army lists from many gaming system. It's all community driven so the data you will be using are made by the community. 

In our case, Kris from the wahrammer 40,000 3rd Edition facebook group put together the datas for us. Thanks Kris!

 

How to install the datas on Battlescribe?

This tutorial is made for the desktop PC version of Battlescribe, I'm not sure how similar this will be to the other versions.

So I'm assuming you have downloaded and installed Battlescribe on your computer.

Get the datas

Download this file:

https://github.com/ksnyder1986/Warhammer-40k-3rd-Edition/releases/latest/download/Warhammer-40k-3rd-Edition.latest.bsi

This is a Work In Progress project. I won't go too much into details, but this link provide always the lastest version of the file, so later on, you only have to download this file again and update it on Battlescibe the same way you installed it first.

Install the datas

Launch the Roster Editor

If its the first time you launch the editor it will ask to open the next screen for you, if not, click this icon to manage your datas

Click on NO

Click on the import data , then import data from file

Select the downoaded datas

Click on Done

If you did well, you should have a confirmation, if not start again

You are now ready to create a list! Click on the top left icon

1) Select the data set. 2)Name your army 3)add a note if you need to and specify the points limit if you wan to 4)Click and add force and select the list you want to refere to, then click OK. 5)Click OK

And Voilà! You can now play around with the program to build your list!

I won't go into details on how to use Battlescribe, but don't be scared it's very straightforward.

I Found a bug

Bummer! Krist ask me to redirect you to this page if you found a bug, so he will update the datas accordingly! Awsome right?

 

Great, have fun!


mercredi 27 janvier 2021

Necromunda collapsed: nomminé "Grand Prix des Confinements" (jeux solo) sur Warmania.com



 Hello! 

Depuis la sortie du supplément gratuit le moins que l'on puisse dire est qu'il s'en est passé des choses! Mais dans les quelques bonnes nouvelles de fin 2020, il y a celle-ci; "Necromunda Collapsed" s'est retrouvé nominé parmi les (excellents) jeux solo dans la catégorie "Grand Prix des Confinements". 

Si vous voulez soutenir la candidature du supplément, il faudra être inscrit sur le forum Warmania et voter pour la sobrement intitulé "IA Narrative de Holi".

Les votes se clôturent ce vendredi donc si le coeur vous en dit n'hésitez pas à donner votre vote !


jeudi 11 juin 2020

Luthor Wulfenbaum

Si vous n'êtes pas dans le groupe Mordheim de facebook, vous aurez peut-être manqué cette news assez sympa:
Tuomas Pirinen, game designer à l'origine du jeu, s'est fendu d'une règle pour une nouvelle figurine (mais non officielle) anniversaire pour Mordheim, réalisée hors du cadre GW, pour les fans.
https://www.facebook.com/groups/22542565...846986511/

Le personnage n'est autre que Luthor Wulfenbaum, qui guidait le joueur tout au long du livre de règles. L'objectif était de faire un cadeau à la communauté, Thuomas et l'équipe derrière le projet s'efforçaient d'en faire une figurine la plus accessible possible,finalement vendue à 5,5USD.
Croquis de sculpure
Pour ce prix, vous aviez accès à une figurine en résine et modulable (plusieurs têtes, bras...) pour faire 3 Luthor différents.

"Aviez"?
 Effectivement, tirée en édition limité par Heresy lab, la figurine est maintenant introuvable, sauf peut-être en revente par certain spéculateurs qui auront profité de l'occasion pour faire un petit bénéfice au niveau de la personnalité de Luthor.
C'est d'autant plus regrettable que, comme l'explique Tuomas dans ce résumé de l'aventure, Heresy lab à malheureusement perdu des plumes dans l'affaire.

Art de John Wigley, l'un des illustrateur originaux de Mordheim
Si les problèmes financiers avaient été les seuls problèmes de ce projet, mais CORONA VIRUS.
Des délais de production et de livraison de toute dernière minute, qui heureusement furent largement compensé par une communication saine et régulière, permettant à la communauté de comprendre et patienter durant cette période.


peinture de Giuseppe Chiafele

Et finalement.. la voici arrivée:


Un tout petit paquet un peu trop serré, à cause du dé bonus?! Tiens, mais il s'appel Luther maintenant?

le dé, la boite avec son insert en papier, et une carte avec le dessin de John Wigley

Le contenu. Le fond de la boite est en mousse où sont fait 5 inserts, probablement pour 1 la figurine et 2*2 bras aimantés?

La qualité du moule est très propre


La face spéciale du dé et le corps avec tous ces détails.


Tout ceci est très intéressant, mais qu'en est-il des règles?
Hé bien heureusement vous pourrez facilement vous faire votre propre avis car Dreadaxe en a fait une traduction très joliment mise en page! Merci à lui!


Un petit projet qui finalement aura déchainé les passions et eu son lot de rebondissement. J'espère maintenat avoir l'occasion de sortir cette figurine si pas dans mordheim, dans un jeu de rôle où il pourra déployer toute sa gouaille!

mercredi 20 mai 2020

Necromunda Solo : La Chasse (Traduction)



Après un premier scénario pour AoS, puis un second, puis un scénario pour Dust 1947, voici la traduction d'un scénario solo pour Necromunda.
Merci à Jalikoud, la queue en airain et aux quelques personnes qui ont aider à améliorer les tournures de phrases et à retrouver les nomenclatures exactes.

Vous trouverez le fichier ici: