dimanche 11 août 2019

Peindre à la lasure : expériences (5) 🔬🎨

La fois dernière, j'avais terminé mon article sur les mélanges avec encres écolines, et les résultats m'avaient laissés plus que mitigés.😓

Brillant, très délavé, à l'utilisation plutôt problématique, l'effet de creu était bien là mais rien du reste.

En re-regardant la vidéo de goobertown hobbies, je me suis apperçu que... toutes les encres ne se valent pas. Assez évident lorsque l'on a le nez dessu, j'était simplement passé à côté du fait que j'utilisais des encres aquarelles et non acrylique.

J'en ai donc pris un petit set à prix réduit de chez liquitex.


les armes du boureau, et sa victime.

Comme la fois dernière, les couleurs primaires pour faire toute une palette de mélanges, et en sus un médium artistique pour tout de même tester la différence avec ma lasure...

Avant tout, d'un point de vue purement visuel, la lasure ou le medium liquitex c'est à prioris vraiment la même chose. bon point pour la lasure du coup...💸



Bien que ça ne nous servira à rien tout de suite, les pipettes sont graduées de 0.5 ML. plus tard pour des mélanges en plus grosse quantité, ceci pourrait être intéressant, à voir.



Premier test obligatoire; application de la couleur directement sur la figurine... Alvéoles, pooling intense, bien que la couleur couvre malgré tout presque instantannément, le résultat n'est pas à la hauteur de mes attententes, alors hop on passe au test suivant.



Avec la lasure on obtient une matière légèrement plus fluide que lors de mes tests précédents (en utilisant uniquement de l'acrylique en tube) mais tout de même relativement pâteuse. 



En me basant sur la consistance des couleurs contrastes, il faut tout de même se rendre à l'évidence que mes mélanges sont beaucoup plus pâteux. Pour fluidifier cela, le noble Morikun soulignait l'importance d'un "flow aid". N'ayant pas encore eu l'occasion de tester cela, j'ai simplement testé un mélange à l'eau. Ici encore le résultat me semble mitigé. D'une part oui, c'est incontestablement plus fluide, mais de l'autre on dillue invariablement le pigment à chaque ajout.

Toujours sur cette discution, titomane, hasdrubal et mathieu induiquaient qu'une "mini pointe" de liquide vaissaille pourrait fonctionner comme fluidifiant.


Alors je ne suis pas certain d'avoir parfaitement compris, pour ma part en tous cas j'ai mélangé cette mini point à de l'eau et la lasure pour obtenir un médium le plus fluide possible.
et là, la mixure mélangé à l'encre acrylique....





Est effectivement plus fluide, mais accroche très peu à la peinture...
Est-ce la qualité toute relative de ma sous couche? le mélange trop fluide?

Sans doutes un peu des deux! mais en tous cas la viscosité est maintenant BEAUCOUP plus proche de celle des contraste!




Enfin, pour terminer le tour des tests de la soirée, je voulais voir ce que j'étais capable de sortir en terme de mélanges. Sans noir, une des première chose que j'ai essayé de reproduire est bien sûr un gris foncé. Rien de très sorcier là dedans; mélagez toutes les couleurs et en fonction de la quantité de bleu, rouge ou jaune vous aurez un griz plus ou moins froid, plus ou moins sâle.
Ici les cheveux ont le gris le plus neutre, la chemise le plus chaud.
Le chapeau est un mélange avec quelques gouttes de bleu / jaune restantes sur la palette.

Bon alors que penser de ces mélanges.
Je pense qu'ici on a encore un nouveau type de mélange qui a ses qualités comparée aux précédents tests. Couvrance, facilité d'application, etc.. la seul hombre au tableau est sa relative brillance au sèchage.

Et si je suis très entousiaste encore une fois, je suis tout de même très curieux de comprendre la différence qu'il y a entre cette méthode et les peintures contrasts.

Par exemple vous remarquerez que le jaune contrast "nazdreg yellow" qui produit un jaune chaud éclatant, est brun dans son pot. Il y a contrast donc entre la couleur vive qui se dépose sur les arrêtes et les creux où se déposent cette couleur!
Ainsi, même si je pense que cette technique est déjà très intéressante, les mélanges contrasts sont un mystère que je trouve passionnant à décortiquer.


Si seulement j'y arrive...😬

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire