mardi 18 juin 2019

Peindre à la lasure : expériences (2)

Suite de mes aventures avec la lasure, toujours limité à des mélanges "acrylique sortie du pot et lasure".
Notez que cette fois ci la sous couche est une base zenithale gris foncé / blanc. Enfin pas certain que mon setup photo permette réellement de s'en rendre compte mais vous pouvez me faire confiance pour le retours honnête.






J'ai fait globalement 3passes;
- Brun sur tout le modèle, retouche de lasure sur certaines parties que je voulais plus claire (le crâne, les os) pour des zones de contraste de luminosité.

- bleu deésaturé army painter dans le frais pour dégager des zones de contraste de couleurs.

- blanc/noir pour renforcer les contrastes de luminosité par les hombrages et pointes de lumière.

Si le résultat me conviendrait pour du tabletop, je rage malgré tout car je galère à obtenir une couleur couvrante comme les contrastes...
La pigmentation intense des contraste ne laissent pas apparaître le blanc, pour ma part j'ai du faire deux passages pour couvrir réellement toutes les zones.

L'application de ce type de peinture demande de penser à la manière des aquarelles, on appliqué d'abord les couleurs claire puis on assombri petit à petit.

A ce niveau là, terminer par des ombrages noir /brun dans le frais est très efficace.

Bon, bon, bon.
Fin de cette expérience, les difficultés sont donc là couvrance et, à plus long terme, les mélanges que je préférerait conditionner en pots pour garder la consistance des couleurs de session en session.

2 commentaires: