mercredi 15 février 2017

Cadwallon: la cité des voleurs - extension "le Trésor de l'Arlequin" : Introduction


« Le vol est déjà puni de manière conséquente au sein de notre merveilleuse cité, et votre guilde à toujours fait ce qu'il fallait afin de réguler le « marché » lorsque c'était nécessaire. Mais il semble que ces mesures ne soient plus suffisantes.
Je me vois donc contraint de prendre une décision qui ne me plaît guère, mais qui est pourtant essentielle tant que vous n'aurez pas fais le ménage dans votre guilde, chère voleurs. »

Malgré l'annonce que le Duc s’apprêtait à faire, seul un très faible chuchotement parcourait l'antichambre secrète où s'était rassemblée une 50aine de représentants de la guilde des voleurs.

« Dès à présent, une milice de la 12em Garnison est autorisée à prendre toutes les mesures qu'elle estime nécessaire pour mettre un terme aux agissement des voleurs de la cité. »

Les chuchotements se transformèrent en grondements au point que le Duc haussait la voix pour se faire entendre.

« Ceux-ci pourront être accompagnés de Constructs, et comme moi vous savez qu'ils ne feront pas dans le détail. »

Les grondements laissèrent place à l'agitation. Certains membre excédés se dirigèrent vers la sortie en criant ; « Ne croyez pas que nous nous laisseront faire ! »

Mais il était déjà trop tard.

Les portes s'ouvrirent pendant que le Duc fut raccompagné par quelques miliciens de la 12em Garnison, laissant place à 4 Constructs chargés d’énergie. Un arc d'énergie se créa entre les constructs, qui encerclèrent l'assemblée de voleurs.

Les semaines suivante, de nombreuses arrestations eurent lieux. Les geôles se remplissaient et les bavures s'enchaînaient.

« Mon père et mon frère, ils sont en prison. Les gardiens disaient qu'ils volaient un poulet, mais c'était mère qui avait les Ducas ! »

Le maître Tarot à qui le petit garçon s'adressait entendait ces mots, comprenait cette histoire, et ne pouvait s’empêcher de lire le désespoir et l'insécurité dans les yeux de son jeune interlocuteur.
Ces même sentiments, il les lisait dans les yeux de toutes les personnes à qui il s'adressait depuis ces dernières semaines.

Alors, il tira de sa besace arrière un objet brillant, un petit coffre doré sertis de pierres précieuses qu'il glissa discrètement dans le baluchon du jeune désœuvré, puis lui tapota la tête.

« ne t'en fait pas petit, il paraît que l'Arlequin est de retour ! »
« Mère ! Mère ! » S’écriait l'enfant en s'encourant vers elle, « L'Arlequin est de retours ! »
« Et avec lui, le Croquemitaine ! » lui répondit sa mère, glaçant le visage du petit en un instant.

Se faufilant dans la foule avant que l'enfant ne découvre le trésors qu'il venait de lui donner, le visage du maître tarot s'assombrit et son poing se serra avec les annonces des crieurs qui prévenaient que le Duc venait peut-être d'être assassiné...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire