jeudi 25 août 2016

du (très) vieux et du neuf


Hé bien mon pote, je peux te dire que ce steak-ci, je suis pas mécontant qu'il soit en plastique sinon je sais pas trop comment j'aurais fait.

1992: après Heroquest et Space Crusade, nos copains de chez GW ont la bonne idée de créer un jeu pour amener le grand publique au jeu de figurines de masse avec le bien nommé (tatataaa) :


Seigneurs de Guerre

PoPoPooooo! plus de 100 figurines Citadel (!)

Sauf que non. Le tapis trop grand, les centaines de figurines à peindre et surtout des règles écrites n'importe comment (sérieusement, à 10ans c'était impossible à piger tout seul), tout ça à participé à lui trouver une place bien confortable sur le dessus d'une armoire, où il allait pouvoir paisiblement se reposer sous sa couette de poussière pendant de longue, longues années.

Et voilà que l'année dernière, GW sorti AoS (dit "le renégat") ce qui, pour je ne sais quelle raison, me remémora ce fameux Seigneur de Guerre. Sous la poussière, l'Amour? l'Or?


Tu parles ouais! Un gros tas de figurines dégueulassement peintes à l'humbrol!



Ah non, franchement j'ai honte... Enfin bref, ça me ferait de quoi faire quelques unités pour tester AoS rapidement (lol²)




Donc hop, on met tout ça dans des petits sachets, on replie les décors carton et on espère trouver le temps de décaper tout ça.
Un jour.

Et deux, et trois, et plein plein de jours passèrent que je n'avais toujours pas trouvé de décapant. Alors oui, j'aime faire les choses bien, mais un moment il faut savoir passer à l'action.

En l’occurrence, commencer avec une étape d'ébarbage particulièrement barbante (tant qu'à faire, autant me faciliter la vie pour la peinture).



et du resoclage
et du resoclage


et du resoc... et mais ça commence à être marrant!




et du coup les décors!



Enfin vous voyez l'idée! C'est un de ces gros projet pour lequel je me laisse beauuuuucoup de temps car même si l'idée est de jouer, c'est bien la réalisation qui me plait le plus...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire